Retrait des pré-enseignes: L'UMIH 45 lance une campagne de sensibilisation

06/12/17

L'UMIH 45, avec le soutien de Tourisme Loiret, a organisé une conférence de presse vendredi 1er décembre afin de sensibiliser les élus locaux et l'opinion publique sur le retrait des pré-enseignes dérogatoires et demander la modification de l'arrêté ministériel de mars 2015 sur ce sujet. Les pancartes publicitaires installées en bordure de route pour signaler la proximité d'un commerçant sont interdites depuis juillet 2015 dans les villes de moins de 10 000 habitants.

 Devant de nombreux élus présents (députés, maires, sénateurs, chambres consulaires), les professionnels du 45 ont  témoigné de leur expérience et des difficultés qu’ils rencontrent depuis la suppression des pré-enseignes: la baisse de fréquentation est de l'ordre de 30% pour certains établissements.

Pour le Gilbert Guttin, président de l’UMIH 45, dont une part importante des adhérents est installée à la campagne, “on met en péril nos commerces de proximité, c’est un coup de poignard dans le dos des petites entreprises”.

 Une opération réussie puisque les députés du Loiret Marianne Dubois (LR) et Richard Ramos (Modem), ainsi que les sénateurs Jean-Pierre Sueur (PS) et Hugues Saury (apparenté LR) ont promis d'interpeller le gouvernement et le préfet sur le sujet.

 Au niveau national l’UMIH poursuit sa mobilisation et ses actions pour faire évoluer la réglementation existante afin de répondre aux enjeux de sécurité et de qualité des paysages tout en respectant l'économie de nos entreprises. Ce sera un des enjeux des Assises de la ruralité qui auront lieu à Rodez les 9 et 10 avril 2018.