Mars 2018 : L'hôtellerie française reste sur une bonne dynamique.

24/03/18

 L’hôtellerie française est une nouvelle fois, ce mois-ci, sur une bonne dynamique. Si tous les segments sont en forme au global, le haut de gamme et le super-éco tirent les chiffres vers le haut, en particulier sur le taux d’occupation.

Après un début d’année encourageant avec un mois de janvier enregistrant un RevPAR en hausse de +3,9%, puis un mois de février bondissant avec une croissance de +8,0% au RevPAR, l’hôtellerie ne s’arrête pas en si bon chemin et affiche +6,8% sur l’indicateur.

Le segment super-économique affiche la plus forte progression avec +8,6% au RevPAR due à une hausse conjointe du taux d’occupation (+2,7 points) et des prix (+4,2%). Le haut de gamme le suit de près avec +7,4% au RevPAR plutôt dû à une augmentation du taux d’occupation (+3,9 points) qu’à une hausse des prix (+1,3%). Le mois de mars est favorable aux deux segments opposés : la catégorie super-éco réalise une progression de RevPAR de +2 points par rapport à l'évolution du chiffre Year-to-date tandis que la catégorie haut de gamme progresse de +1 point par rapport à l'évolution du RevPAR Year-to-date. Ces catégories devancent les segments économique et moyen de gamme qui enregistrent tout de même respectivement +5,2% et +5,8% au RevPAR grâce à la progression des prix et du taux d’occupation. Ces performances sont en phase avec la progression du RevPAR Year-to-date.

 

Télécharger l’Observatoire UMIH OK_destination mars 2018

 

L’UMIH, 1ère organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’allie avec OK_destination, leader des études sur le secteur hôtelier, et mettent en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, se basant sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

Tous les mois, UMIH et OK_destination publient les résultats de l’activité hôtelière (Taux d’occupation, Prix moyen HT et RevPar HT) par types d’établissements et par zone géographique : France, Grandes Zones (Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Ile-de-France) et départements. L’observatoire permettra également de comparer les résultats avec ceux de l’année N-1 et d’anticiper les tendances de réservation à venir.

Cet observatoire basé sur des données fiables et représentatives (3 500 hôtels) donnera une information juste et précise de la situation de l’hôtellerie française. Il permettra de comparer département par département, mois par mois, et année par année, l’évolution d’un secteur économique majeur pour l’économie française.