Observatoire des performances hôtelières UMIH – GNC OlaKala destination novembre 2019

01/01/20

Les indicateurs de l'hôtellerie française sont à nouveau positifs novembre 2019. Autant la fréquentation que les prix repartent à la hausse, indiquant un regain de l'activité. Les résultats sont particulièrement tirés vers le haut par le segment haut de gamme. Les performances sont à nouveau à la hausse en ce mois de novembre. Le bilan est positif pour le taux d’occupation (TO) national à +0,1 point. Le prix moyen (PM) reprend sa progression à une vitesse +1,3%, entraînant le RevPAR à légèrement grimper de +1,5%.

Quasiment tous les segments repassent dans le vert à l’échelle de la France : le super-éco connait le même TO par rapport à novembre 2018 (+0,0 pt), à savoir 63,4%, le moyen de gamme est neutre également (+0,3 pt, soit 66,1%) et le haut de gamme gagne en fréquentation (+1,2 pt), alors qu’il révèle d’ores et déjà le meilleur résultat national (71,3%). Seule l’hôtellerie économique est en léger recul, accusant la perte de -0,4 pt d’occupation pour redescendre à 65,6%.

Du côté des prix, c’est le super-éco qui augmente le plus son PM ce mois-ci, à hauteur de +2,2%, passant de 46,40€ HT à 47,50€ HT de novembre 2018 à novembre 2019. L’hôtellerie économique et celle moyen de gamme réhausse un peu leur PM, respectivement de +1,0% (72,30€ HT) et de +1,1% (104,70€ HT). Seul le PM du haut de gamme est stagnant à +0,2%, passant de 183,50€ HT à 183,90€ HT.

L’UMIH, 1ère organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’allie avec OK_destination, leader des études sur le secteur hôtelier, et mettent en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, se basant sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

Tous les mois, UMIH, le GNC et OK_destination publient les résultats de l’activité hôtelière (Taux d’occupation, Prix moyen HT et RevPar HT) par types d’établissements et par zone géographique : France, Grandes Zones (Nord-Ouest, Nord-Est, Sud-Est, Sud-Ouest, Ile-de-France) et départements. L’observatoire permettra également de comparer les résultats avec ceux de l’année N-1 et d’anticiper les tendances de réservation à venir.

Cet observatoire basé sur des données fiables et représentatives (3 500 hôtels) donnera une information juste et précise de la situation de l’hôtellerie française. Il permettra de comparer département par département, mois par mois, et année par année, l’évolution d’un secteur économique majeur pour l’économie française.